dimanche 4 octobre 2015

Massage linga = finition ?




Voilà une question qui m'est souvent posée. Quoique depuis que je travaille seule (et non plus au sein d'une équipe), elle se fait, pour ma plus grande satisfaction, de moins en moins fréquente. Je vous laisse en tirer les conclusions que vous voudrez...

Avant de continuer, je précise que cet article est plus « hard » que les précédents. Je tiens en effet ici à passer un bon coup de Kärcher et mettre les choses une bonne fois au clair. Vous voilà prévenus !


Qu'est ce qu'une finition ?


Une finition, dans le domaine des pratiques sexuelles, désigne de manière voilée (hypocrite ?) une fellation ou une masturbation menée jusqu'à éjaculation. Bref, une finition est l'acte de vous... finir ! Poétique, non ?


Un massage qui se conclut par une finition est de nature érotique, et si vous avez de la chance, également sensuelle. Par contre, il n'a rien de tantrique ! Eh oui messieurs, la plupart des massages tantriques que l'on vous propose ne sont que de la prostitution, c'est-à-dire une prestation sexuelle contre rémunération.


Ceci étant dit, attention, je ne suis pas en train de condamner la prostitution, loin de là! Je considère d'ailleurs qu'elle est le plus vieux métier du monde et qu'ellel en sera également le dernier, car la sexualité est inhérente à la vie humaine, et donc il en va de même des besoins pulsionnels (mais pas que) qui l'accompagnent. Par contre, il est clairement nécessaire de sérieusement recalibrer les choses... Mais ceci étant une autre débat, revenons à nos moutons...


Bref, assumez-vos envies et pulsions, la sexualité pour le seul plaisir charnel n'est pas une tare. Vous avez envie d'une masturbation ou d'une fellation "facile", et vous êtes prêt à payer pour cela ? Il s'agit donc dans ce cas d'une prestation sexuelle contre rémunération, c'est-à-dire de la prostitution. En d'autres termes, c'est à une prostituée qu'il faut vous adresser, pas à une VRAIE masseuse tantrique (je sais, pas toujours évident de les distinguer des autres, cependant je pense que les textes de mon site et blog vous enleveront tout doute en ce qui me concerne!).


Spéciale dédicace aux amateurs de forcing, qui balancent leur sésame à deux balles  « oh mais une finition ce n'est pas une masturbation (je peux jouir plusieurs fois ?) » ou « ah mais je veux une femme normale moi, pas une prostituée » : tout acte sexuel contre rémunération relève de la prostitution, et une finition en conclusion d'un massage prodigué par une prestataire payée pour ce service EST un acte sexuel, CQFD. Si vous voulez un astiquage sans prise de tête et sans prostitution, allez voir du côté des clubs libertins ou épluchez les annonces à la recherche de la perle rare qui n'aura qu'une envie, vous finir, juste pour son plaisir !

Pour résumer, un VRAI massage tantrique n'inclut PAS de finition. Si on vous en propose une, c'est qu'il ne s'agit pas d'un massage tantrique mais de prostitution.


Qu'est ce qu'un massage du linga?


Le linga est un terme sanskrit signifiant "signe", et non pas phallus ou pénis comme on le croit souvent. Oui, même moi je suis tombée dans le panneau... Toujours vérifier ses sources, toujours! Voilà qui est donc fait.


Mais pourquoi cette erreur récurrente? Probablement parce que la phallus est le "signe" sacré  de Shiva, partenaire divin de Shakti dans les représentations bien connues d'union sexuelle tantrique. Ainsi, l'organe (de l'homme comme de la femme) est donc également considéré comme sacré, à l'instar du corps dans son intégralité : le linga (et la yoni de la femme) est un des sièges de l'énergie sexuelle, et est honoré pour son potentiel de (re)génération, c''est donc ainsi qu'il sera touché lors du massage.


Il est important lors de la séance que le corps entier soit massé, sachant qu'un temps plus ou moins équivalent sera accordé à chaque partie de celui-ci : les mains, les bras, les jambes, les pieds, le crâne, le visage, la nuque, le dos... et bien-entendu le sexe. Le but de la séance étant de générer une prise de conscience de son être dans son intégralité, sine qua none à l'éveil de son énergie personnelle, y compris sexuelle. D'où l'importance de la receptivité.


Pourquoi le massage du sexe (linga/yoni) en dernier ? Car cette partie très sensible de notre anatomie réclame une consciencieuse préparation, afin de d'installer un climat de confiance et de détente, de permettre une répartition énergétique plus fluide (car le flux est souvent plus intense lors de la stimulation du sexe), et enfin "casser" le mécanisme de l'attente du seul plaisir charnel.

Ce dernier point est d'ailleurs manifeste dans la manière dont se déroule le massage du linga (ou du yoni), c'est-à-dire dans la douceur, la lenteur, et parfois même l'immobilité. En outre, si l'éjaculation reste la bienvenue (car peut faire partie du travail énergétique), elle n'est pas spécialement recherchée.


Donc, contrairement à la finition, hors de question ici que le massé  exige du "plus vite" ou du "plus fort". Les contorsions en ce sens sont également à proscrire, et il sera invité à garder une attitude la plus réceptive possible. Comme toujours, le lâcher-prise reste le maître mot!

En résumé, qu'est-ce qui donc différencie le massage linga de la finition ? L'objectif et l'état d'esprit



La finition a pour objectif de vous "finir", et tel est l'état d'esprit de la prostituée qui s'occupe de vous. Logique, c'est son job. 


L'objectif du massage linga, qui présuppose obligatoirement un massage préalable du corps entier, est de stimuler votre conscience et énergie sexuelle, la masseuse étant dans un état d'esprit de profonde mysticité. Si ce n'est pas le cas, hé bien ce n'est pas une vraie masseuse tantrique...


Texte sous copyright - Tous droits réservés - 2015 - Liyane Bliksem

*******

Aimeriez-vous enfin goûter au véritable massage tantrique, et en finir avec son faux frère érotique qui en usurpe le nom? Voudriez-vous accéder à l'enseignement du Tantra Yoga, antique et authentique, loin du new-age ambiant? Alors n'hésitez plus :

www.kamatantrayoga.com