dimanche 23 avril 2017

Tantra et sexe




Non, sexe tantrique et sexe classique, même s'il est "slow", même s'il est "neo", ça n'a absolument rien à voir !

La confusion perdure encore et toujours. Certes, le mouvement new-age qui se dit (neo) tantrique y est pour beaucoup, mais le plus grand coupable reste notre déni, l'envie de consommer notre plaisir sexuel en laissant nos instincts et nos émotions prendre le dessus est trop fort. C'est normal, c'est humain, sauf que lorsque l'on prend la voie tantrique, la normalité est mise à bat.

Une sexualité naturelle


Classique ou tantrique, bien entendu que la sexualité est naturelle. Ceci étant, j'entend ici par "naturelle" le fait de laisser notre psychisme (qui reflète les forces de la nature en nous) nous gouverner.

Comment se passe une relation sexuelle généralement ? Même si on reste bien entendu dans un cadre amoureux, respectueux, à l'écoute de l'autre de soi ET e l'autre, bref, en mode slow-sex, les énergies fondamentales de chaque sexe vont se manifester, de plus en plus fort au fur et à mesure que le plaisir devient paroxysmique. Cela signifie que la femme aura tendance à se mettre spontanément et inconsciemment en mode de plus en plus réceptif (passif, magnétique, yin) et l'homme, en mode de plus en plus pénétrant (actif, électrique, yang).

Pour que tout le monde comprenne bien ce que cela signifie et puisse se le représenter clairement: lors du coït, et ce même si la femme est au-dessus, il est rare que l'homme ne finisse pas par imprimer le mouvement avec son bassin, avec de plus en plus d'insistance, voire de force et de vitesse, au fur et à mesure que son excitation et son plaisir augmentent. Et il se passe la même chose lors d'une fellation.

La chose est absolument normale et naturelle dans le sexe classique, pour le plus grand plaisir des deux partenaires : ici, ce n'est pas notre esprit qui gouverne mais les énergies qui nous animent. Et c'est très agréable, je ne dis pas le contraire! Simplement, ce n'est pas du sexe tantrique.

Car dans le sexe tantrique, on n'est plus un fétu de paille ballotté au gré des forces naturelles capricieuses, mais on a appris à les connaître en profondeur et les utiliser pour qu'elles nous mènent exactement là où on veut aller. Un peu comme un oiseau : il ne combat pas le vent (ce qui serait vain) mais se sert de lui.

L'union tantrique : Shiva-Shakti


A présent, regardez bien la représentation la plus connue du Tantra qui est Shiva (principe mâle, la conscience universelle) et Shakti (principe femelle, l'énergie universelle) s'unissant. Ici, Shiva, "homme", reste immobile et stoïque tandis que Shakti, "la femme", entre en frénésie. Il ne s'agit d'une image ni subliminale ni métaphorique, mais de la réalité brutale: les énergies fondamentales, et donc les rôles sont inversés. En d'autres termes l'homme stimule et exacerbe son énergie féminine en devenant passif et réceptif, la femme stimule et exacerbe son énergie masculine en devenant active et pénétrante. Bref, pour reprendre l'exemple ci-dessus, ce n'est plus l'homme qui imprime le mouvement, mais la femme.

C'est exactement le même processus dans le Tao et ce qu'exprime le symbole du Yin et du Yang.

Il ne faut pas être grand clerc pour se rendre compte qu'inverser les rôles énergétiques n'est pas chose aisée, d'autant plus dans le cadre d'une relation sexuelle, car qui a envie de ne pas se laisser emporter par le plaisir ? Soyons honnête: personne! On peut ainsi comprendre, d'une part, tout l'entraînement psychique nécessaire avant de s'adonner au sexe tantrique (probablement une des pratiques de haut niveau parmi les plus difficiles à réaliser, pour les raisons précitées), d'autre part, à quel point l'objectif du sexe tantrique est aux antipodes du sexe classique: dans le premier, le plaisir est un outil (et un outil ne PEUT PAS prendre le contrôle de celui qui l'utilise!), dans le second, il est une finalité.

Encore une fois, les pratiques sexuelles tantriques ne sont destinées qu'aux seuls initiés, c'est-à-dire ayant développés au préalable la maîtrise de leur psychisme. Si le Tantra Yoga enseigne à se désassujettir du joug des sentiments, des émotions et des pulsions, ce n'est pas pour commencer par se vautrer dans ces dernières sous prétexte de "spiritualité" ou "d'éveil de conscience"! Vous connaissez l'adage qui dit que l'on n'apprend pas à vieux singe à faire des grimaces, mmh?

Définissez vos objectifs!


Vous aimeriez avoir une sexualité de couple plus satisfaisante et épanouissante? Intéressez-vous dans ce cas d'un peu plus près au slow-sex (voire au neo-tantra, qui généralement l'intègre), cela vous fera grand bien. Vous voulez vous connaître plus en profondeur, devenir maître de votre vie et en jouir à plus soif, être un soleil pour vous-même et pour autrui, ne plus être le jouet de vos sentiments, de vos émotions et de vos pulsions mais apprendre à les utiliser pour réaliser tous vos rêves? Alors le Tantra Yoga est pour vous, et il vous préparera à rendre votre sexualité tantrique.

Si vous êtes tenté par cette incroyable aventure tantrique, cliquez ici ;)


Texte sous copyright - tous droits réservés - 2017 - Liyane Bliksem

*******

Aimeriez-vous enfin goûter au véritable massage tantrique, et en finir avec son faux frère érotique qui en usurpe le nom? Voudriez-vous accéder à l'enseignement du Tantra Yoga, antique et authentique, loin du new-age ambiant? Alors n'hésitez plus :

www.kamatantrayoga.com